Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2008 6 02 /08 /août /2008 21:38

 

Mon père a toujours été un accro de la photo. Certains diront qu'il ne faut pas se demander où j'ai chopé le virus, mais bizarrement ça ne m'a prise que sur le tard. Comme mes parents sont en train de numériser tout leur stock de vieilles photos papier – et ils en ont des boîtes et des albums entiers – je me suis retrouvée dès mon arrivée à passer en revue toute une floppée de photos de moi et de ma soeur à tous les âges, et de préférence avant quatre ou cinq ans, c'est là que c'est le plus rigolo. Sans parler de l'heure passée ensuite avec ma mère à farfouiller dans les boîtes qui contiennent tout un tas de vieille photos de la famille, côté italien et côté français – les oncles, tantes, grands-oncles, grands-tantes, les innombrables cousins, à tous les âges et dans toutes les circonstances, avec en bonus les habits et les voitures qui donnent tout de suite un cachet particulier à une vieille photo (mention spéciale aux années 70 sur les photos de mes parents juste avant ma naissance, et à la notion italienne du kitsch qui mériterait un paragraphe à elle seule). Je redécouvre au passage que mon père m'avait précédée en matière de photos de concerts, puisque j'en ai trouvé une de Chantal Goya dans le tas (ça doit être mon tout premier concert d'ailleurs – ouais, je sais, mais y a prescription). Je me rends compte qu'on a vraiment grandi avec ça, ma soeur et moi : les séances diapos, les photos de vacances, les heures passées à fouiller dans ces boîtes en quête de perles cachées. C'est parfois un peu bizarre de regarder les photos de grands-oncles, grands-tantes et cousins que je n'ai pas vus depuis une éternité, comme je n'ai pas mis les pieds en Italie depuis quinze ans, ou de tomber sur celles de quelques personnes qui sont mortes prématurément, mais ceci est une autre histoire.


Je vais forcément repartir avec le stock de photos numérisées en fin de semaine, surtout qu'il y a un certain nombre de très chouettes photos dans le tas. Si vous me permettez un moment d'ego-trip en forme de voyage dans le temps (c'est bien à ça que sert un blog ?), petit échantillon de mes trouvailles du jour. Mine de rien, j'étais quand même une sacrée poseuse.

 



Vous ne trouvez pas que la deuxième a un petit côté Astérix en Hispanie ? "Puisque c'est comme ça, je vais retenir ma respiration jusqu'à ce qu'il se passe quelque chose"... Par contre, je n'ai toujours pas retrouvé la photo de moi déguisée en Fantômette pendant le carnaval de Dunkerque et qui devrait bien en faire marrer certains si je retombe dessus.

Je viens justement de récupérer quelques Astérix dans la collection de mon père pour passer la soirée et je sens que je vais m'accorder une grasse matinée pas piquée des vers demain matin, histoire de récupérer un certain nombre d'heures de sommeil en retard. C'est quand même cool les vacances (même sans congés payés).


Pour terminer sur une note musicale, ces considérations iconographico-familiales prennent tout leur sel quand on les met en parallèle avec la chanson que j'ai le plus écoutée ces derniers jours. Oui, je suis encore dans mon trip Dresden Dolls/Amanda Palmer, c'est ce qui me parle le plus en ce moment pour tout un tas de raisons qui mériteraient une entrée de blog à elles seules, et j'en ai déjà écritt assez sur le sujet. C'est encore mieux avec les paroles.




 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Bric-à-brac
commenter cet article

commentaires

dpc 07/08/2008 09:10

Ouiiii en champignon comme Abba [quoique Abba c'était plutôt la fin des septanties]. Mes cousins y ont eu droit aussi, mais pas moi. Chance.

Bon je vais regarder le reste dans l'ordre parce que justement, je me posais des questions. Merci pour les précisions !

Mélanie Fazi 07/08/2008 12:55


Aaaaaah ok, ce genre de champignon, je n'avais pas compris ça comme ça.

Pour les vidéos, c'est dans l'ordre : l'intro, puis Astronaut, Ampersand, Runs in the family, et il doit y en avoir encore deux ou trois autres à venir. Pas encore tout
bien compris, mais il y a un truc qui se dessine progressivement et que je trouve assez intrigant.


dpc 05/08/2008 23:15

J'adore la première !

Pour ma part dans les albums de famille, le bon goût s'occulte quelquepart au milieu du réveillon de la saint Sylvestre 1979, dès les premières photos de 1980 c'est foutu, les lunettes enflent, les couleurs crient et les cheveux poussent non pas comme, mais en champignon. C'est vraiment un mystère scientifique, la Terre a dû passer dans une queue de comète ou que sais-je.

[je vais de ce pas mirer Amanda Palmer, tiens. Merci pour la vidéo.]

Mélanie Fazi 06/08/2008 08:08


Les cheveux en champignon ? Hmm, je demande à voir.

Pour la vidéo, il y en a plusieurs qui sont censées être regardées dans l'ordre (ce qui explique en partie les dialogues bizarres de la fin).


Pat 04/08/2008 16:41

La classe.

charlotte 04/08/2008 11:25

Je VEUX te voir déguisée en fantômette!!!
Elles sont très mignonnes, ces photos - ma préférée est celle où tu boudes, effectivement.

Mélanie Fazi 04/08/2008 18:33


Héhé, devine à qui je pensais en parlant de Fantômette ? Par contre, pas moyen de remettre la main sur cette photo, dommage.


Gilles 04/08/2008 11:06

Ouaip, moi aussi c'est les yeux qui m'ont frappé...
Dis-moi, sur la première photo... Tu faisais une pause entre deux pages d'écriture, non ??

Mélanie Fazi 04/08/2008 18:36


Plutôt deux pages de dessin, je dirais.
J'aime vraiment beaucoup cette photo en fait. Indépendamment du fait que le modèle soit esthétiquement parfait (n'est-ce pas ? ;)), je trouve qu'il s'y passe quelque chose d'intéressant au niveau
lumière, cadrage, etc. J'aime assez les photos que mon père faisait en noir et blanc vers cette époque-là, il y avait de très chouette trucs.


Profil

  • Mélanie Fazi

Prochaines dédicaces

25 et 26/10 : Festival Scorfel, Lannion

Recherche

Archives