Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2009 2 20 /01 /janvier /2009 23:38

À ceux qui étaient intéressés par le concert de PJ Harvey et John Parish dont je parlais dans l’entrée précédente et qui n’auraient pas encore leur place, je signale qu’une deuxième date vient d’être ajoutée : le 18 mai, toujours au Bataclan. Les places seront mises en vente ce mercredi matin. Si vous comptez y assister, je ne saurais trop vous conseiller d’acheter vos places tout de suite : la première date est déjà complète. Je m’y attendais, surtout quand je me rappelle à quelle vitesse s’étaient vendues les places, pourtant hors de prix, du précédent concert de PJ Harvey au Grand Rex (qui était, soit dit en passant, tout simplement grandiose). Je m’interroge toujours pour Bruxelles, mais je pense assister aux deux dates parisiennes. Ce n’est pas tous les jours que je vois ces deux-là sur scène. Je tique un peu quand je vois certaines personnes annoncer ça comme s’il s’agissait d’un concert de PJ Harvey toute seule au lieu de PJ Harvey et John Parish – pour moi, ça fait une différence énorme. Entre autres, le répertoire ne sera pas le même.

 

J’ai déjà ma place pour le concert du 17 mai (je vous passe le détail des échanges de mail en direct avec des copains qui étaient eux aussi scotchés à leur écran en attendant la mise en vente, qui se faisait attendre). Je voulais illustrer cette entrée par une version live d’un morceau de Dance hall at louse point mais il n’y a pas grand-chose sur YouTube. Ce sera donc cette version de Taut, le morceau le plus barré de l'album. On ne se rend pas forcément bien compte de ce que ça donne en vidéo, mais en live, c'est absolument énorme. Pour ceux qui ne connaissent pas John Parish, c'est le guitariste tout en noir.

 




Côté immobilier, je découvre un effet secondaire intéressant au fait de se savoir potentiellement propriétaire (je retourne chez le courtier vendredi pour lancer la demande de prêt dont on a parlé lundi). Moi qui ai toujours été une grosse flemme en matière de bricolage et de déco, je me surprends à me découvrir l’envie de modifier l’espace qui m’appartiendra peut-être dans trois mois. Traduisez : j’ai envie de refaire toute la salle de bains. Quand je me suis rendu compte qu’en plus de vouloir virer le papier peint tout crade, je me découvrais des envies de remplacer le revêtement au sol par du carrelage, ça m’a fait tout drôle. Je crois que je viens d’être possédée par une sorte d’esprit domestique. Le même esprit est en train de se demander de quelle couleur il aimerait repeindre le mur côté fenêtre de la chambre, qui est d’un jaune pas terrible alors que les trois autres sont blancs. J’espère que l’esprit en question a les sous qui vont avec. En attendant, je passe pas mal de temps sur le Net à me renseigner sur la peinture, la pose de placards, les types de sommiers et de matelas, et je découvre des noms de meubles dont je ne connaissais même pas l’existence. Il en résulte depuis quelques jours un dédoublement de personnalité intéressant : je parle à des gens qui vivent encore en janvier 2009 alors que je me suis déjà téléportée en avril/mai. Ça ne facilite pas les conversations. On me demande où j’en suis de la signature ou du prêt, alors que je suis déjà en train de planifier le déménagement (fin avril ou début mai), les travaux de peinture, voire la crémaillère. J’avoue que j’ai encore du mal à penser à autre chose et que quand je rencontre des gens, je n’ai envie de parler que de ça (mais je me maîtrise, enfin j’essaie). Les deux dernières semaines ont été assez stressantes, notamment du fait d’une prise de bec familiale liée à cette histoire d’appartement, qui était sans gravité mais a pris beaucoup de place pendant quelques jours en ajoutant à la tension liée aux diverses prises de décisions. C’est en train de s’arranger, à mon grand soulagement. Vivement que la demande de prêt soit lancée pour de bon, que je puisse arrêter de refaire les mêmes calculs dix fois par jour.

 

Là, tout de suite, je calcule juste que j’aurai probablement déménagé avant les concerts susmentionnés, et ça me rend toute guillerette (enfin disons un peu moins à cran). Un de ces jours, j’irai sans doute balader mon esprit domestique chez Ikea. Il a déjà ouvert les hostilités en commandant une housse de canapé vue en soldes sur le Net.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Yael 22/01/2009 11:46

Je te l'avais dit, que ça allait se faire :-)
Je te souhaite plein de bonheur, ça doit être un moment génial (évite juste les fauteils de Confo ;-) et, si tu peins toi-même, évite aussi la peinture glycéro, ou alors aère vraiment bien ! le carrelage, par contre, pour la salle de bains, un grand oui : les revêtements de sol c'est des coups à cultiver le moisi en barquette... Il y a une fenêtre, dans ta sdb ?

Mélanie Fazi 22/01/2009 12:13


Je crois que le moment génial viendra plus tard, c'est effectivement très chouette de penser à la déco, aux meubles, etc, par contre j'ai l'impression d'être en tension constante depuis trois
semaines, ça s'ajoute cette semaine au stress du boulot (fin de traduction, un moment toujours speed) et de manière plus imprévue, ça remue tout un tas de choses que je n'avais pas anticipées, sans
que je comprenne bien pourquoi. Pas la période la plus agréable du processus, même si, objectivement, tout se passe vraiment très bien.

Merci pour le conseil sur les fauteuils de Confo, je ne comptais pas acheter là-bas de toute façon (y a juste une structure de lit qui me fait de l'oeil mais comme ce n'est pas une
nécessité, ça passera après tout le reste). Je suis allée y faire un tour hier, ça m'a aidée à me faire une idée plus précise des dimensions des meubles mais je n'étais pas convaincue par la
qualité.

La salle de bains n'a pas de fenêtre, juste un système de ventilation (elle est vraiment minuscule de toute façon), par contre elle est assez proche de la fenêtre de la chambre. Pour le carrelage,
ça me tente vraiment mais je ne sais pas si je vais le faire tout de suite, je n'ai aucune idée du coût ni du budget exact dont je disposerai. Par contre, je ne me vois pas utiliser cette salle de
bains sans avoir remplacé le papier peint. Je me prends pas mal la tête sur ce genre de questions en ce moment (combien de temps à l'avance je dois faire un devis si je veux que ce soit fait avant
d'emménager, tout ça).


Eric Festinger 21/01/2009 00:26

oh ohhh... un autre matelot... faut que j'devine ? (vous êtes quand même quelques uns sur ce beau bateau...)

oui pour le 17 !

Eric Festinger 21/01/2009 00:12

et paf ! encore un duo de g9 si je comprends bien... :-)

Mélanie Fazi 21/01/2009 00:14


Et y aura au moins une autre personne du Cargo. ;)
Tu as pris ta place aussi ? Pour le 17 ?


Profil

  • Mélanie Fazi

Prochaines dédicaces

25 et 26/10 : Festival Scorfel, Lannion

Recherche

Archives