Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 14:35

http://i49.tinypic.com/2eztml4.jpg

 

Bristol, disais-je avant de voir une nouvelle semaine engloutie par une faille spatio-temporelle qui m'en a volé un peu trop à mon goût récemment. Une occasion saisie au vol, parce que je n'y avais fait qu'un bref passage il y a treize ans, parce que l'idée d'y retourner me trottait dans la tête depuis, parce que la tournée de John Parish autour de son album de musiques de film, Screenplay, ne passera pas par la France avant l'automne et que l'idée d'assister à la première était tentante. (Compte-rendu du concert ici pour ceux que le sujet intéresse.) L'occasion aussi d'organiser l'interview que je comptais lui demander de toute manière lors d'un prochain passage à Paris. Screenplay est accessoirement un très bel album qui réussit à émouvoir même lorsqu'on ne connaît pas les films dont sont tirées ces musiques, je vous en reparlerai prochainement.

 

 

http://i49.tinypic.com/29db6vt.jpg

 

http://i46.tinypic.com/ehhtn4.jpg

 

 

Coup de stress la veille du départ (deux jours plus tôt, tous les Eurostars étaient annulés à cause des intempéries), et puis, une fois sur place, trois jours passés en un clin d'oeil. De la musique, des retrouvailles avec des gens croisés trop rarement, des allées et venues dans les environs de Park Street, la grande rue commerçante du centre. Un dîner au café du Watershed (cinéma d'art et essai qui organise régulièrement des rencontres et événements), un petit déjeuner tranquille en lisant Shirley Jackson (dont The Haunting of Hill House m'a curieusement déçue malgré un début stupéfiant), une rencontre avec Shaun the Sheep, célébrité locale rapportée dans mes bagages, une séance photo avec les écureuils de Brandon Hill. Et quelques balades en écoutant de la musique locale, pour voir comment elle se superposait aux décors : celle de John Parish bien sûr, mais aussi le Dummy de Portishead, le Mezzanine de Massive Attack, dont certains morceaux se teintaient d'une couleur différente dans ce contexte.

 

 

http://i47.tinypic.com/15odoh5.jpg

 

http://i45.tinypic.com/2u4uhk9.jpg

 

 

Et puis l'heure de rentrer, et de reprendre la course trop vite pour avoir le temps de regretter l'Angleterre.

 

Prochaine étape : Rennes, où j'exposerai mes photos au bar Le Dahlia Noir à partir de ce samedi. Vernissage et dédicace à 20h, et une interview sur le sujet en guise d'apéritif.

 

 

http://i47.tinypic.com/rj1c2q.jpg

 

http://i45.tinypic.com/2gump38.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
malgré la cendre des jours gris,<br /> ÊTRE OU NE PAS ÊTRE SON RÊVE<br /> voilà la question d'une vie:))))<br /> <br /> ENTRE MONTREAL ET PARIS<br /> SIMON GAUTHIER<br /> LE VAGABOND CELESTE<br /> <br /> courriel de Simon Gauthier<br /> du 3 avril 2013<br /> le lendemain de son spectacle<br /> LE VAGABOND CELESTE<br /> à la maison de la culture<br /> cote des neiges, montreal<br /> <br /> Salut Pierrot,<br /> <br /> Tu dormais mon cher,<br /> sur ta paillasse<br /> hier au soir<br /> tu dormais sur la plancher<br /> de ton ami chansonnier<br /> <br /> tu dors dans les draps de ton doctorat<br /> <br /> pendant que je conte<br /> l’histoire de cet homme vagabond<br /> de cet écho de ta vie<br /> de cet inspirant récit<br /> d’un homme voyageur<br /> vêtu de lumière<br /> <br /> Pendant que le vagabond céleste marche<br /> parmi les étoiles<br /> tu peux dormir mon ami<br /> tu peux dormir<br /> <br /> dans l’esprit des gens<br /> réunis,<br /> tinte tinte les clefs<br /> tinte<br /> tinte<br /> le rêve<br /> Le vagabond céleste<br /> habille de chaleur<br /> <br /> le corps désir de ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent<br /> ceux qui rêvent et de ceux qui pleurent<br /> <br /> Bonne journée Pierrot<br /> <br /> Simon<br /> <br /> ——<br /> <br /> réponse de Pierrot<br /> <br /> Cher Simon<br /> <br /> Oui, hier soir, je dormais avec, dans mes bras, la biographie de Cervantes<br /> de Jean Canavaggio. Ce Cervantes qui a écrit Don Quichotte à 53 ans alors qu’il était en prison et qu’il lui manquait un bras.Qui aujourd’hui ferait confiance à un homme de 53 ans en prison à qui<br /> il manque un bras?:))))) Seul un impossible rêve permet un tel surgissement d’impossible réalité.<br /> <br /> On m’a rapporté l’immense délicatesse artistique avec laquelle tu redonnes<br /> espoir à ceux et celles qui écoutent le conteur-poète de la Côte nord.Autant Mon ami Woodart que mon compère de bibliothèque Raymond le philosophe ont été invités par ta passion de passeur de rêves<br /> à naviguer vers leur rêve personnel. Tu as fait de ma démarche un conte post-moderne qui risque d’enflammer les humains comme des lampadaires. Tu es vraiment devenu un allumeur de<br /> coeurs-réverbères. Woodart a été plus qu’épaté. Lui qui me connait à l’usure depuis 40 ans, il a noté ta force à coudre des tableaux de mots par de la lumière de rêve dans laquelle il a reconnu ta<br /> signature d’une très grande maturité créatrice.<br /> <br /> Une vie d’artiste, c’est une longue marche<br /> et je te vois enjamber des continents<br /> un flambeau à la main.<br /> <br /> Mes 64 ans bien au calme<br /> dans leurs bottines<br /> qui se préparent à repartir le 15 juin<br /> saouls de liberté, te souhaitent<br /> <br /> Bonne route internationale camarade, car,<br /> comme Félix Leclerc, un jour, le succès t’attendra<br /> ici au Québec à un de tes retours d’Europe.<br /> <br /> Pierrot<br /> www.enracontantpierrot.blogspot.com<br /> www.reveursequitables.com<br /> www.simongauthier.com<br /> <br /> sur youtube<br /> simon gauthier conteur video vagabond celeste<br /> <br /> longue vie à vous<br /> et à votre blogue :)))<br /> <br /> Pierrot<br /> <br /> p.s.<br /> <br /> peut-être aurez-vous l'occasion<br /> d'assister à sa prestation<br /> <br /> PARIS<br /> <br /> SIMON GAUTHIER<br /> CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC<br /> SPECTACLE "LE VAGABOND CELESTE"<br /> <br /> 25 MAI 2013,<br /> 21 H À 22H 30<br /> LE PETIT NEY<br /> 10 AVENUE PORTE-MONTMARTRE<br /> <br /> PARIS<br /> <br /> -------<br /> <br /> puis-je aussi me permettre de vous partager<br /> son courriel du 1ER MARS 2013<br /> <br /> --------<br /> <br /> Allo Pierrot, je suis en France.<br /> Je rentre demain au Québec.<br /> <br /> Il fait froid et humide partout, même dans les lieux publics. Il fait gris et un brin de soleil redonnerait du tonus à tout le monde!<br /> <br /> Je voulais te dire que j'ai raconté (ou plutôt) le vagabond céleste est passé et a été entendu<br /> à Quévin (près de LOrient en Bretagne)<br /> Il a été entendu à la prison de Béthune (Nord de la France) et pas un prisonnier ne s'est levé durant le spectacle (comme il est de coutume) les<br /> gardiens mon dit que c'est la première fois qu'ils voyaient ca!)<br /> <br /> et le Vagabond à passé à Lille avec son et éclairage, 3 rappels!<br /> Les gens sont restés longtemps<br /> et plusieurs larmes d'espoir brillaient dans le noir.<br /> <br /> Plusieurs messages me sont parvenus pour te dire merci!<br /> Merci!<br /> Merci!<br /> ++++<br /> <br /> Autrement la tournée me rentre dans le corps. Un bon brin de fatigue et de<br /> grippe à la gorge.<br /> De bonnes tisanes et des amis pour guérir<br /> +<br /> <br /> +++<br /> J'espère que tu vas bien et que ton travail de vulgarisateur âme, société,<br /> gens et pays oeuvre d'art<br /> va bien!<br /> <br /> On se voit sous-peu<br /> en mars, si la vie le veut!<br /> pour aller plus loin!<br /> <br /> Bonne journée<br /> Simon :+)<br /> <br /> -----<br /> <br /> REPONSE DE PIERROT<br /> A SIMON GAUTHIER<br /> CONTEUR INTERNATIONAL DU QUEBEC<br /> <br /> Cher Simon<br /> <br /> Je te prédis un succès international<br /> parce que tu es un poète-passeur:)))<br /> <br /> Bravo Simon<br /> longue vie à ta vie d'artiste<br /> et de conteur international
Répondre
L
Une série pour les petits... avec de très très bons épisodes.
Répondre
M
<br /> <br /> Il va falloir que je m'y plonge maintenant que j'ai rapporté Shaun dans mes bagages.<br /> <br /> <br /> <br />
L
Shaun... Mon héros. (surtout celui de mes filles, à vrai dire)
Répondre
M
<br /> <br /> J'avoue ne pas encore m'être plongée dans sa série dérivée, mais je fus une fan de la première heure de Wallace et Gromit.<br /> <br /> <br /> <br />