Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 18:38

Quelques nouvelles passées à travers les mailles du filet des mises à jour ces derniers temps. Une première parution de nouvelle pour 2013, déjà. Elle s’intitule « Trois renards » et paraîtra en mai chez ActuSF dans une anthologie consacrée aux anciens coups de cœur des Imaginales. Les Imaginales où je serai d’ailleurs présente cette année, ainsi qu’à Zone Franche, à Bagneux, en février. Une préface, également, rédigée pour l'excellent recueil de Léo Henry Le Diable est au piano, paru tout récemment chez La Volte, dix ans après celle que Léo m'avait demandée pour Les Cahiers du labyrinthe. Dix ans, déjà. À se demander où ils ont bien pu passer.

 

Je devrais également pouvoir annoncer sous peu, dans un tout autre domaine, ma toute première expo photo. J’en trépigne d’avance. J’en stresse un peu d’avance, aussi.

Nouvelle beaucoup moins drôle : pic de fréquentation inattendu sur ce blog depuis quelques jours, lié à des recherches autour de Dylan Pelot, le fils de Pierre Pelot, que j’avais autrefois mentionné en ces pages pour annoncer une exposition. Dylan qui a trouvé la mort la semaine dernière, à 44 ans, suite à une rupture d’anévrisme. Un joyeux cinglé comme on les aime, que je connaissais peu mais que j’appréciais énormément. Je n’ai pas forcément envie d’en parler plus en détail ici, n’étant pas très à l’aise (et de moins en moins) avec les hommages funèbres. Mais je n’ai vraiment pas envie d’en rire, non plus.

Sur une note plus légère : en parallèle des photos de concerts dont je parlais l’autre jour, je me remets aussi aux interviews, exercice pas toujours évident mais souvent passionnant. Je viens d'en publier deux coup sur coup, et j’en prévois au moins une troisième cette année courant mars, avec un musicien que je suis depuis longtemps et que j’admire beaucoup. Deux rencontres, donc, avec des artistes dont la musique m’a fait l’effet d’une claque, chacune pour des raisons différentes. La première s’appelle Liesa Van der Aa et je vous ai déjà dit ici tout le bien que je pensais de son album Troops et du concert hallucinant qu’elle a donné dimanche dernier au festival Mo’Fo. La seconde s’appelle Robi, je l’ai découverte par des concerts impressionnants avant de tourner en boucle, ces deux derniers mois, sur l’album  L’hiver et la joie qui sort le 4 février. Deux belles rencontres et deux albums à l'écoute desquels, pour moi en tout cas, l'interview s'imposait comme une évidence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie Fazi
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Mélanie Fazi

Prochaines dédicaces

25 et 26/10 : Festival Scorfel, Lannion

Recherche

Archives