Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 21:21

 

Il y a très exactement un an, je lisais Duma Key de Stephen King commencé dans une salle d’attente d’hosto avant un examen et terminé aux terrasses de café de mon nouveau quartier. Un passage m’avait particulièrement marquée et revient souvent me tourner dans la tête depuis : « When I drew pictures, I fell in love with the world. When I drew pictures, I felt whole. » Chaque fois qu’il parle du processus de création, King m’épate par sa façon de le décrire avec des mots si simples et pourtant si justes. Cette manière bien précise de tomber amoureuse du monde, j’avais oublié ce qu’elle peut avoir de grisant. Je déteste le moment où il faut s’asseoir devant son clavier pour transformer les idées en mots, mais j’adore ce moment où la machine s’emballe et où chaque chose vue, lue ou entendue ouvre la porte à de nouvelles idées, de nouvelles images.

 

L’écriture comme la photo peuvent être un moyen de se retirer du monde en l’observant comme à travers une vitre, mais aussi de vivre les choses encore plus intensément. C’est forcément la deuxième option que je préfère. Je crois qu’il existe peu de choses qui me donnent autant l’impression d’être vivante et à ma place dans le monde que lorsque je retrouve ce vertige-là.

 

A propos de photos, quelques images de la traditionnelle soirée ActuSF/Bifrost où le petit monde de l’édition SF se retrouve chaque année pour célébrer l’été en buvant des bières.

 

Bertrand Robion

 

Charlotte Volper

 

Fabien Fernandez

 

 

Fabrice Colin

 

 

Eric Holstein 

 

 

Zariel

 

Célia Chazel et Alice Abdaloff de la Salle 101

 

 

Audrey Petit

 

Olivier Girard

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Photos
commenter cet article

commentaires

Florian 30/06/2010 22:27


Il est certain que ton style est plus proche de Stephen King que de Barbara Cartland (même si je n'ai jamais ouvert un bouquin d'elle) !!!
Je ne pense pas avoir lu Misery... pourtant il semble être un classique !


Lionel Davoust 29/06/2010 11:32


Super photos, bravo ;) La soirée avait l'air super sympa.

Pas lu Duma Key mais je vois tout à fait ce que tu veux dire quant à cette révélation quasi mystique qui peut te prendre face à quelque chose et te porter... Et, en un sens, te faire vivre.


florian 28/06/2010 13:33


J'avais lu ce livre en français, mais ce passage ne m'avais pas vraiment marqué. Enfin si la traduction était quelque chose de facile, ça se saurait !


Mélanie Fazi 30/06/2010 21:35



Je ne sais pas si c'est tellement une question de traduction, peut-être plutôt l'impression que ce passage me parlait particulièrement - mais King est sans doute l'un des rares auteurs que j'aie
vus parler du processus d'écriture exactement tel que je le ressens (notamment dans 'Misery' qui est bluffant de ce point de vue).



Jérôme 27/06/2010 12:14


Très belles photos, Mélanie, bravo ! Tu maîtrises ton appareil de mieux en mieux, je trouve.


Mélanie Fazi 30/06/2010 21:34



Merci ! J'ai l'impression que le passage au format RAW aide aussi, je commence à être plus à l'aise pour les retouches.



Profil

  • Mélanie Fazi

Prochaines dédicaces

25 et 26/10 : Festival Scorfel, Lannion

Recherche

Archives