Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 13:19

 

http://i58.tinypic.com/30xaatx.jpg

 

Quoi de plus agréable que de voir coïncider ma période préférée de l'année, celle où les premiers rayons de soleil commencent à dissiper l'hiver, avec le moment où ce que sera mon année 2014 commence à se préciser ? Beaucoup de choses petites et grandes bougent en sous-marin depuis quelques semaines. Il est trop tôt pour en parler, comme souvent, à ma grande frustration. Je me contenterai d'évoquer une nouvelle à paraître dans quelques mois, deux invitations à des salons avant l'été dont l'un en compagnie des Deep Ones, un projet d’écriture un peu particulier, une nouvelle expérience intéressante à vivre cet automne. Pour le reste, motus en attendant que les choses se confirment. Mais l’année promet d’être aussi chargée sinon plus que le fut 2013 (dite "l'année des grandes premières et du jonglage de casquettes").

 

Ce que je peux vous annoncer officiellement, en revanche, c'est la parution d'une nouvelle inédite, "Le dit de la pleine lune", dans le numéro 2 de la revue  Mythologica. Le numéro en question étant consacré à Lovecraft, avec un dossier coordonné par Christophe Thill, la consigne de départ était que la nouvelle présente un lien même ténu avec son œuvre. J’ai choisi de jouer sur l’ambiance et les thématiques lovecraftiennes plus que sur des référents directs qui auraient fait pencher le texte vers le pastiche. Une voyante, un tirage de cartes, un client qui en sait plus qu’il n’y paraît – et il se passe, bien entendu, des choses indicibles.

 

Je peux également annoncer ma présence au festival Zone Franche le samedi 5 avril, où je participerai aussi au quatrième concert des Deep Ones. Celui-ci se déroulera à la médiathèque de Bagneux et nous y accueillerons un nouveau membre en la présence de Laurent Kloetzer. Entrée libre mais réservation obligatoire.

 

Je signale également au passage la parution quasi simultanée de deux de mes traductions récentes. Légion, novella loufoque de Brandon Sanderson qui m’a valu quelques fous rire en cours de traduction ; et Le Dernier hiver de Dani Lancing de P.D. Viner, polar vaguement teinté de fantastique qui n’est peut-être pas totalement exempt de quelques défauts de débutant, mais qui m’a vraiment touchée par sa manière d’aborder le thème du deuil impossible qui détruit la vie des proches d’une jeune fille assassinée.

 

 

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 13:48

http://i40.tinypic.com/rlgt9l.png

 

Les fêtes approchent et la fin de mes deux mois sans traduction se profile tout doucement – j’ai bouclé ma quatrième nouvelle de l’année, encore sans titre, la semaine dernière. Reste encore le temps d’un dernier déplacement : je serai en fin de semaine à Gardanne, où je rencontrerai des classes et participerai également à une rencontre/dédicace publique à la médiathèque Nelson Mandela ce samedi à 14h30. Plus d’infos à ce sujet sur le site de la ville de Gardanne.


Le lendemain, retour à Paris pour le troisième concert de lectures musicales des Deep Ones – notre tout premier dans la capitale. Il se déroulera au Dernier Bar avant la Fin du Monde à partir de 14h. Seront présents pour ce concert : Sire Cédric, Nathalie Dau, Ophélie Bruneau, Patrick Eris, Lionel Davoust, Ghislain Morel, Christophe Thill, Shan Millan et moi-même. On me chuchote qu’il pourrait être judicieux de ne pas arriver trop tard, le cadre étant chaleureux (et geek friendly à souhait) mais pas immense. Les auteurs/lecteurs/musiciens resteront sur place après le concert pour une rencontre/dédicace informelle autour d’un verre ou plusieurs, et nos célèbres T-shirts qui brillent dans le noir seront en vente pour l’occasion.

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 15:54

http://i44.tinypic.com/2cqxowi.jpg

 

 

Et de deux. Une deuxième date pour se convaincre que ce premier concert de lectures musicales des Deep Ones à Épinal n’était pas qu’un coup de chance et que nous n’en avions pas enjolivé le souvenir. Sur la scène de la MJC Monplaisir de Lyon, ce week-end, il s’est de nouveau passé quelque chose. La lumière était belle, le cadre parfait et l’instant très beau. J’ai pris un immense plaisir non seulement à retrouver la scène et le micro, mais aussi à regarder et écouter mes camarades depuis le côté de la scène. À me faire happer de nouveau par certaines lectures déjà entendues aux Imaginales – comme ce texte de Sire Cédric à l’ambiance lourde et moite, lu sur fond de percussions lancinantes, qui vous laisse avec la chair de poule et le cœur battant. Plaisir aussi de découvrir d’autres textes, d’autres thèmes musicaux, d’autres voix – celle d’Ophélie Bruneau qui nous rejoignait pour la première fois et en qui je découvrais une conteuse hypnotique.

 

 

http://i39.tinypic.com/doo4d3.jpg

 

 

Pendant mes propres lectures, j’ai connu deux très beaux moments : me trouver, en lisant un extrait de ma nouvelle « Trois renards » situé dans une salle de concert, face à un décor presque identique à celui que je décrivais : les sièges, les projecteurs, les spectateurs dans la pénombre. Et une euphorie indescriptible, vers la fin du spectacle, en me replongeant dans l’ambiance des « Sœurs de la Tarasque », un texte qui me tient vraiment à cœur et que je prends un plaisir immense à lire à haute voix.

 

Et puis le bonheur d’être là, la fierté de participer à ce joli projet, de voir et d’entendre mes camarades aux voix si différentes mais complémentaires. La sensation d’être pleinement vivante, qui efface d’un coup le trac de l’heure d’avant et le stress des préparatifs.

 

Et la hâte de recommencer. Ce sera en décembre, à Paris cette fois, et j’espère pouvoir vous en dire plus très prochainement.

 

 

http://i39.tinypic.com/av385l.jpg

 

 

Ce week-end aux Intergalactiques, le concert mis à part ? De jolis moments passés trop vite, des collègues revus trop rapidement, un défilé de T-shirts délirants comme seuls les geeks savent les dénicher, un Dalek grandeur nature dans l’espace VIP, une visite du vieux Lyon, de ses traboules et de ses bouquinistes, un verre de Deep-Quetsche-qui-tape partagé avec mes camarades au terme du spectacle, une nuit en compagnie d’un chat noir accueillant, de Playmobil vampires et d’un mobile de chauve-souris du plus bel effet.

 

Séquence merchandising pour finir : les Deep Ones possèdent à présent leur propre T-shirt, qui brille dans le noir et qui est en vente à nos concerts. Le modèle ci-dessous tient à préserver son anonymat et remercie Lionel Davoust pour la photo.

 

(Merci aussi à Adrien Party pour les photos du concert.)

 

 

http://i40.tinypic.com/2nqdr2d.jpg 

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article
23 octobre 2013 3 23 /10 /octobre /2013 12:53

http://i41.tinypic.com/2zqsw74.jpg

 

 

Il y a des salons, comme ça, où tout se passe pour le mieux. L’ambiance est conviviale, l’accueil chaleureux voire familial, le public passionné et la compagnie excellente. Le week-end dernier à Lannion, la convention Scorfel (principalement dédiée au jeu mais avec également un pôle littérature), réunissait tous ces ingrédients. J’y partageais la table de dédicaces avec cinq camarades auteurs (Andoryss, Silène, Sophie Dabat, Syven et Maëlig Duval), que je croise trop rarement pour certaines et que je ne connaissais que de vue/de nom pour d’autres, mais avec qui le courant est immédiatement passé – comme en témoignent les gribouillis collectifs dont nous avons orné les tables entre deux signatures et que je ne suis pas sûre d’assumer avec le recul (quoique mon Pyramid Head kawai du premier jour ait été du plus bel effet).

 

Il y a eu pêle-mêle des signatures assez nombreuses (j’ai vu passer notamment quelques exemplaires de Kadath, qui semblait parler à un public en grande partie rôliste) ; deux tables rondes sur le sujet de la créativité animées par Thomas Munier, autre auteur présent, et qui donné lieu à des échanges vraiment intéressants ; une dégustation de flan au gingembre sur un coin de table de dédicace ; un débat impromptu sur la relativité de la couleur rouge de la tomate selon l'observateur ; des rencontres, des échanges, des fous rires, surtout des fous rires d’ailleurs. Un grand merci à toute l’organisation, à Elodie, Kirdinn, à Thomas Munier, Gabriel Féraud ainsi qu'à la joyeuse équipe de décoratrices de nappes.

 

Ce week-end, je sauterai dans un autre train à destination de Lyon cette fois, où je participerai le samedi soir au deuxième concert-lectures de The Deep Ones, groupe à géométrie variable et non euclidienne. Ce sera dans le cadre du festival des Intergalactiques et le concert lui-même aura lieu à la MJC Monplaisir. Le groupe se composera cette fois de cinq lecteurs (Ophélie Bruneau, Lionel Davoust, Patrick Eris, Sire Cédric et ma pomme) et de quatre musiciens (Ophélie Bruneau toujours, Ghislain Morel, Christophe Thill et Chloé Relano). Si tout se passe bien, la troisième date des Deep Ones devrait être parisienne. J'espère pouvoir l'annoncer bientôt.

 

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article
7 septembre 2013 6 07 /09 /septembre /2013 14:11

Rentrée (n. f.) : Période de l'année où tout s'accélère d'un coup, que vous exerciez ou non une profession a priori concernée. Moment propice à la réouverture de son agenda pour en remplir les cases. Reprise des salons et activités dites normales entre deux plaes de traduction/écriture/insérer autre activité chronophage.

 

Dans les pages déjà remplies de mon agenda, deux manifestations courant octobre. D'abord la convention Scorfel à Lannion, en Bretagne, le 19 et 20 octobre, dédiée principalement au jeu sous toutes les formes, mais pas que. J'y serai présente les deux jours en compagnie d'autres auteurs parmi lesquels Sophie Dabat, Syven, Maëlig Duval et Silène.

 

Le week-end suivant, je serai à Lyon pour le festival des Intergalactiques où aura lieu le deuxième concert des Deep Ones vous savez, ce groupe rassemblant des musiciens et lecteurs issus du milieu de l'édition et qui propose des lectures sur fond d'improvisation musicale. La première avait eu lieu en mai aux Imaginales d'Epinal en mai et nous avons d'autres projets de concerts en attente de confirmation, dont peut-être une date parisienne un peu plus tard.

 

En attendant, un intermède vidéo-culturel : l'émission + ou + Geek, consacrée à la cuture geek comme son nom l'indique, met progressivement en ligne les émissions de sa deuxième saison. Les plus observateurs d'entre vous y reconnaîtront votre servante en train de parler de Lovecraft et de l'ami Cthulhu, aux côtés notamment de Goomi, créateur de la BD lovecraftienne Unspeakable Vault of Doom.

 

 


 

 

 

 

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 16:02

http://i42.tinypic.com/11c7ay9.jpg

 

Que dire de ces Imaginales qui n’ait été dit les années précédentes ? On en rentre toujours aussi crevé, toujours aussi ravi, regonflé à bloc par les rencontres, les retrouvailles, les échanges et les fous rires (partager une table de dédicaces avec Lionel Davoust, Sylvie Miller et Philippe Ward incite rarement à la morosité). On rentre la tête remplie de souvenirs et de moments qu’on garde précieusement, d’échanges avec des lecteurs, de petits cadeaux reçus et de bonnes nouvelles. Je n’entrerai dans les détails que lorsque tout sera officiel, mais la sortie de mon prochain recueil semble se préciser pour début 2014.

 

Et puis il y a eu cette grande première le jeudi soir avec le concert/lectures donné par The Deep Ones. Ce fut un très beau moment malgré les problèmes techniques de dernière minute, le froid polaire qui régnait sous le Magic Mirror, le trac paralysant du tout début et l’incertitude : malgré les échanges à distance et les préparatifs, nous n’avions pas eu l’occasion de répéter ensemble. Il pouvait se passer tout et n’importe quoi, surtout n’importe quoi d’ailleurs, mais l’alchimie a pris très vite malgré quelques tâtonnements. Il y aura des ajustements nécessaires pour les prochaines représentations, un équilibre à trouver, mais en l’état, il s’est déjà passé quelque d’assez fort et les retours du public ont été très enthousiastes. J’ai eu du mal à entrer dans mon premier texte, un extrait de ma nouvelle « Langage de la peau » qui nécessitait une émotion difficile à retrouver avec le trac, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à lire « Les Sœurs de la Tarasque » et le « Trois singes » de Laurent Kloetzer (extrait repris dans Anamnèse de Lady Star de L.L. Kloetzer, roman complexe et ambitieux à l’écriture envoûtante dont je vous reparlerai sans doute une fois ma lecture terminée). Merci aux courageux qui ont bravé le froid pour venir nous écouter jeudi soir. Et merci à mes camarades de jeu – Ghislain Morel, Lionel Davoust, Patrick Eris, Sire Cédric, Nathalie Dau, Fred Merch et Christophe Thill – pour ce joli moment partagé.

 

Il y aura, comme je le disais plus haut, d’autres représentations que j’annoncerai en temps et en heure. Pour ceux qui voudraient se faire une idée du projet, un enregistrement de cette première soirée est disponible sur cette page. Une page Facebook vient également d’être créée pour vous tenir informés de la suite du projet.

 

Et pour ne pas faillir aux traditions, quelques portraits volés lors de ces quelques jours à Epinal :

 

Philippe Ward

http://i41.tinypic.com/34evptw.jpg

 

Stéphane Marsan et Pierre Pevel

http://i41.tinypic.com/df80om.jpg

 

Manon Fargetton

http://i43.tinypic.com/2gy6bt3.jpg

 

Lionel Davoust enchaîné à une pile d'anthologies en attente de signature

http://i39.tinypic.com/35k6adj.jpg

 

Nicolas Fructus dans ses oeuvres

http://i40.tinypic.com/rjijjb.jpg

 

Anne Fakhouri et Jean-Claude Dunyach

http://i44.tinypic.com/akx1k5.jpg

 

Estelle Faye

http://i39.tinypic.com/6ynl6s.jpg

 

Mathieu Gaborit

http://i41.tinypic.com/ibgsap.jpg

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 15:26

Bouclage de traduction précédant un bouclage de valise, où l’on se demande combien d’imperméables emporter et quelle robe s’assortit le mieux aux bottes de caoutchouc. En d’autres termes : Epinal J-1. Je serai aux Imaginales du jeudi après-midi au dimanche soir. J’y participerai à deux tables rondes (« Le fantastique » le samedi, « Un dernier pour la route » le dimanche) et j’y présenterai une nouvelle au sommaire de l’anthologie toute neuve Coups de cœur des Imaginales parue chez ActuSF. La nouvelle s’intitule « Trois renards », on y croise des musiciens, des animaux, et une narratrice confrontée à un moment-clé de sa vie. ActuSF m’a d’ailleurs posé quelques questions à ce sujet.

 

http://i43.tinypic.com/xckt1v.jpg

 

 

Demain soir, ce sera aussi l’occasion d’une grande première avec le concert du projet The Deep Ones, qui proposera des lectures sur fond d’improvisations musicales. L’idée étant que tous les participants, lecteurs ou musiciens, appartiennent au milieu de l’édition. J’ai fait hier quelques essais de lecture sur des suggestions de thèmes musicaux : l’expérience est encore plus grisante que je ne m’y attendais. Il y a aura des tâtonnements, bien sûr, sans doute des ajustements nécessaires, mais il devrait aussi se passer de belles choses.

 

Rendez-vous demain à 20h au Magic Mirror 2 pour ceux qui voudront tenter l’expérience. Les autres, à dans quelques jours ici même pour en reparler.

 

http://i39.tinypic.com/xf0yc.jpg

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 15:07

 

Rêves et cris, c'est le titre de l'émission consacrée à l'actualité des littératures de l'imaginaire diffusée sur la chaîne Nolife. Le numéro 18 a été diffusé hier soir et j'y fais une apparition pour parler entre autres de mes nouvelles parues en anglais et d'un récent coup de coeur littéraire.

 

Pendant ce temps, les Imaginales d'Épinal approchent à grands pas et l'on vient d'annoncer officiellement un projet un peu particulier auquel je participerai le jeudi soir, intitulé The Deep Ones, et dont voici la présentation officielle :

 

 

Concert gratuit jeudi 23 mai à 20h au Magic Mirrors 2.

Voici un groupe de musique très particulier, puisque composé uniquement de musiciens travaillant dans l'édition (auteurs, éditeurs...) qui accompagnent en improvisation des lectures de textes par leurs auteurs. Le projet s'appelle
The Deep Ones, en référence aux créatures de HP Lovecraft.

Auteurs/lecteurs :

Thomas Bauduret
Sire Cédric
Lionel Davoust
Mélanie Fazi

Musiciens :

Nathalie Dau (auteur, éditrice) : chant, vocalises, percussions
Fred Merch (auteur) : flûte bansuri
Ghislain Morel (auteur) : bohdran, udu, cajon, derbuka, percussions
Lucie Morice (auteur) : harpe
Christophe Thill (éditeur) : sitar, guitare lap-steel

Page correspondante dans le programme du festival:
http://www.imaginales.fr/programme/concert-lectures

 

 

Les participants fourbissent d'ores et déjà leurs instruments et leur plus belle voix et n'ont absolument pas le trac. Du tout, du tout, du tout.

 

Entre l'expo photo qui prend fin ces jours-ci à Rennes, le podcast en anglais pour Small Blue Planet, cette soirée spéciale dans trois semaines et autres activités chronophages mais passionnantes du même tonneau, 2013 sera l'année des projets hors normes ou ne sera pas. J'en ai même repris la lecture de La Tour sombre que je laissais traîner depuis des années, c'est vous dire.

 


Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 19:18

Voilà quelques mois qu’a ouvert à Rennes le Dahlia Noir, bar/librairie spécialisé en polar et SF. Le genre de projet de passionnés auquel on ne peut qu’adhérer, d'autant que le lieu est accueillant et la décoration éminemment sympathique : les affiches de films y côtoient des tables peintes aux couleurs de Rivages Noir, d’Asphalte ou des Utopiales de Nantes. Le Dahlia Noir organise régulièrement des rencontres, expos et signatures et m’avait proposé l’an dernier le genre de projet qu’on ne refuserait pour rien au monde : une exposition de mes photos, associée à une dédicace.

 

Passée l’euphorie initiale, restait à découvrir l’envers de ce genre de projet. Les semaines passées à fouiller compulsivement mes archives photos à la recherche de portraits exposables, et à en éliminer beaucoup. Le récent changement d’appareil qui a précipité les choses en me poussant à multiplier les portraits ces derniers mois – cinq des portraits de l’exposition ont été faits avec cet appareil, dont quatre spécialement pour l’occasion (merci à celles et ceux qui ont accepté de jouer le jeu et qui se reconnaîtront). La sélection faite et refaite à répétition, et la découverte de Lightroom en accéléré pour préparer les fichiers destinés à l’impression.

 

Et puis l’arrivée à Rennes vendredi soir. La découverte des tirages et du rendu parfois légèrement différent des fichiers – expérience instructive qui fait ressortir les défauts comme les qualités de chaque photo. Les joies de l’accrochage quelques heures avant l’expo, à la recherche du meilleur équilibre entre les portraits, pas toujours évident à trouver en fonction des angles et des couleurs. L’éclairage qui les fait ressortir différemment selon les heures, et me les fait redécouvrir le soir à l’heure du vernissage. Et puis les dédicaces, les rencontres, les retrouvailles, la joyeuse compagnie, les commentaires instructifs des uns et des autres sur les photos, une dégustation de whisky accompagné d’un gâteau chocolat/poivrons confits/piment d’Espelette à tomber par terre, des photos en pagaille, une ambiance chaleureuse, une très belle soirée. Et l'impression parfois que les gens qui nous regardaient du haut des cadres étaient parmi nous pour partager la fête.

 

L’exposition « Portraits » se tient tout le mois d’avril au Dahlia Noir (18 quai Emile Zola). L’occasion d’aller découvrir les lieux si vous ne les connaissez pas encore. Un immense merci en tout cas aux gentils organisateurs, aux gentils hébergeurs, aux joyeux vernisseurs, ainsi bien sûr qu’à celles et ceux qui ont accepté de se laisser encadrer pour l’occasion.

 

Quelques souvenirs en images. Vous reconnaîtrez pêle-mêle : des gens dans des cadres ; Shaun, touriste anglais de passage à Rennes ; Antoine Mottier, gentil organisateur ; Xavier Dollo sur fond de Lionel Davoust ; Jean-Marc Agrati en grande discussion avec Travis, maître des lieux ; et Christophe Duchet, collectionneur fou et chasseur de textes assidu entre autres choses. Merci à eux, merci à tous, merci infiniment.

 

http://i50.tinypic.com/33awjyc.jpg

 

http://i46.tinypic.com/119uuyq.jpg

 

http://i49.tinypic.com/24gm9fp.jpg

 

http://i47.tinypic.com/2yy5awp.jpg

 

http://i50.tinypic.com/1gsmt4.jpg

 

http://i49.tinypic.com/notuvo.jpg

 

http://i50.tinypic.com/fk4az5.jpg

 

http://i45.tinypic.com/ornvdc.jpg

 

http://i47.tinypic.com/2e1zwa0.jpg

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 15:09

En attendant de vous parler, peut-être, en images sinon en mots, de mon récent périple à Bristol, quelques infos d'ordre informatif.

 

Le Salon du Livre approche à grands pas. Je n'y serai cette année que le dimanche, où je participerai d'abord à 14h à une rencontre sur le stand Kobo (B23) autour de mes livres et de leur parution en numérique, puis à une dédicace sur le stand Bragelonne (Y14) de 15h à 17h, en compagnie de Samantha Bailly.

 

Et le 6 avril, qui approche à pas non moins grands, j'aurai l'insigne honneur de refaire la décoration du bar "Le Dahlia Noir" de Rennes, qui accueillera pendant un mois une exposition de mes photos sur le thème des portraits. Vernissage et dédicace le 6 avril. Amis rennais, j'espère vous y croiser nombreux.

 

http://i50.tinypic.com/2ia8rv5.jpg

Repost 0
Published by Mélanie Fazi - dans Salons et dédicaces
commenter cet article

Profil

  • Mélanie Fazi

Prochaines dédicaces

25 et 26/10 : Festival Scorfel, Lannion

Recherche

Archives